La “sécurité” selon Facebook, vous espionner avec un VPN et vous spammer avec la double authentification par SMS

Facebook vient de glorifier le concept de la Novlangue qui est d’utiliser des termes pour faire exactement le contraire. Le VPN de Facebook vous espionne et sa double authentification par SMS vous spamme à longueur de journée. Bonjour monde de merde.


Facebook vient de glorifier le concept de la Novlangue qui est d'utiliser des termes pour faire exactement le contraire. Le VPN de Facebook vous espionne et sa double authentification par SMS vous spamme à longueur de journée. Bonjour monde de merde.

Facebook possède une définition vraiment spéciale de la sécurité des utilisateurs. En fait, il utilise la Novlangue qui est si chère à nos politiciens. L’esclavage moderne devient le travail flexible et la chasse aux chômeurs devient un contrôle de l’emploi. Mais Facebook n’est pas en reste et on pourrait même dire que Zuckerberg et sa clique s’entrainent à la Novlangue pour les élections américaines de 2021. En premier lieu, Facebook vous propose de sécuriser votre connexion par un VPN…

Le VPN de Facebook, un putain de Spyware

Un VPN est une méthode de connexion qui permet de masquer votre adresse IP et de chiffrer vos connexions.  Et Facebook vous propose un VPN appelé Onavo qu’il suggère souvent à ses utilisateurs. Onavo est une entreprise rachetée par Facebook en 2013 et Facebook utilise son VPN pour espionner ses utilisateurs. On conseille souvent d’utiliser un VPN quand on est en voyage pour pouvoir surfer tranquillement dans les wifis publics, mais Facebook utilise Onavo pour connaitre vos destinations de voyage, les attractions qui vous plaisent, le type d’hôtel convenant à votre budget, etc.

Onavo, le VPN utilisé par Facebook pour vous espionner se fait appeler "Protect".

Onavo, le VPN utilisé par Facebook pour vous espionner se fait appeler “Protect”.

En fait, Onavo est une entreprise israélienne de statistique qui déguise un Spyware comme un logiciel VPN. Quand vous utilisez ce VPN, alors toutes les données sont envoyé directement sur les serveurs de Facebook. Pire encore, Facebook utilise Onavo pour espionner ce qui se passe chez ses concurrents. Ainsi, il savait en avance que Snapchat n’attire plus autant d’utilisateurs qu’auparavant grâce à cet espionnage de l’utilisateur. En 2014, Facebook a crée la surprise générale en rachetant WhatsApp pour 19 milliards de dollars. Pourquoi Facebook a mis une telle somme sur la table ? Parce que Facebook, via le VPN d’Onavo, savait que WhatsApp connaissait une croissance exponentielle en Asie et au Moyen-Orient. Mais malgré ce rachat colossal, Facebook a un mal de chien à monétiser WhatsApp.

La double authentification pour spammer l’utilisateur

Les récents chiffres sur Facebook ne sont pas rassurants. L’année dernière, Facebook a perdu 2,8 millions d’utilisateurs qui ont moins de 25 ans. Cela signifie que les jeunes se barrent à toute vitesse sur Facebook, car ce dernier est envahi par les vieux cons comme nous. Les jeunes n’ont plus leur espace privé.  On peut penser que 2,8 millions n’est qu’une goutte comparé au 1,5 milliards d’utilisateurs,mais il ne faut pas oublier que ce sont les américains qui dépensent le plus sur Facebook que ce soit dans la publicité ou via les paiements dans Messenger. Si les Yankees se barrent, alors Facebook perd une clientèle très riche et se retrouve avec des péquenots de pauvre comme nous. C’est pourquoi, pour faire revenir les pigeons, Facebook a utilisé le SMS, utilisé habituellement pour la double authentification, pour spammer à mort les utilisateurs. On sait que les notifications de Facebook sont une véritable plaie, alors imaginez si vous receviez toutes ces notifications par SMS ? Ca devient rapidement un cauchemar et face au tollé général, Facebook a prétendu que c’était un bug… Aussi bugué  que l’espionnage par le VPN ?

Le genre de SMS de Spam envoyé par Facebook pour vous inciter à revenir sur la plateforme

Le genre de SMS de Spam envoyé par Facebook pour vous inciter à revenir sur la plateforme

Facebook a tellement peur de péricliter, et de dévisser en bourse en conséquence, qu’il fera tout pour faire revenir les utilisateurs. S’ils pouvaient les trainer avec une chaine, alors il n’hésiterait pas à le faire. Pour la bonne et simple raison que si le réseau social perd en vitesse, alors Facebook pourrait disparaitre. Comme mentionné, WhatsApp ne lui rapporte rien, Instagram  n’est pas mieux. Tout ce qui lui reste c’est son réseau social principal et même ça, c’est en train de fissurer progressivement. Et franchement, c’est plutôt une bonne nouvelle même si Facebook exerce une grosse domination sur les pays pauvres où les internautes ne savent même pas qu’un web existe à l’extérieur de Facebook.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef, webmestre et blogueur, précaire comme tout blogueur qui se respecte.

Pour me contacter personnellement :

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier des