Reconnaissance faciale : La police chinois a identifié un suspect au milieu de 50 000 personnes

Rapporté par un média local chinois, la police chinoise a pu arrêter un suspect dans un stade bondé de 50 000 personnes. On voit que la Chine a une avance considérable sur la reconnaissance faciale.


Rapporté par un média local chinois, la police chinoise a pu arrêter un suspect dans un stade bondé de 50 000 personnes. On voit que la Chine a une avance considérable sur la reconnaissance faciale.

En Occident, la reconnaissance faciale est médiocre. Elle ne marche qu’une fois sur deux et même dans les agences gouvernementales, on doit bien mettre sa tronche en face d’une caméra pour éviter de biaiser l’identification. Mais en Chine, ils ont de l’avance pour pouvoir identifier une personne dans une foule bondée. Dans le South Morning China Post, on apprend qu’un homme de 31 ans, nommé Ao, a été identifié par la police chinoise dans un stade rempli de 50 000 personnes dans la ville de Nanchang de la province Jiangxi pendant un concert de Jacky Cheung, une star local de la pop.

L'homme arrêté grâce à la reconnaissance faciale

L’homme arrêté grâce à la reconnaissance faciale

L’homme était recherché pour plusieurs crimes financiers et son visage ainsi que d’autres informations identifiables étaient dans une base de donnée nationale. On ignore si ce sont les caméras du stade qui l’ont chopé ou que ce sont les policiers chinois. Car en février 2018, on avait appris que la police chinoise testait des lunettes équipées de caméras à reconnaissance faciale pour faire de la détection préventive dans les aéroports et les gares. Mais quand on voit les photos du stade, cette reconnaissance faciale est impressionnante.

Le stade de la ville Nanchang pendant le concert

Le stade de la ville Nanchang pendant le concert

Le suspect n’en revenait pas qu’on ait pu le choper au milieu de 50 000 personnes. Ben oui, si on ne peut plus être en sécurité dans une foule, alors on peut dire que la surveillance de masse et en temps réel est devenue une norme actée plutôt que la scène d’un film dystopique. La violation de la vie privée est systématique, car la police, équipée de cette technologie, n’a même pas besoin de demander vos papiers. Elle sait qui vous êtes à tout instant. Je sens que ce futur promis par la technologie est radieusement sombre.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef, webmestre et blogueur, précaire comme tout blogueur qui se respecte.

Pour me contacter personnellement :

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier des