C’est officiel, le café est cancérigène en Californie

Non mais quel bande de cons ! Un juge californien a estimé que les entreprises comme Starbucks devraient mettre une étiquette sur leurs cafés pour montrer leur aspect cancérigène. Voilà ce qui arrive quand on suit aveuglement les directives du CIRC.


lenkaprucha / Pixabay

Un juge de Los Angeles a considéré que les entreprises de café comme Starbucks et d’autres chaines devraient mettre un label sur leur café pour montrer qu’il est cancérigène. La plainte a été déposé par plusieurs arnaqueurs ONG qui profite des stupidités du CIRC qui a tendance à cancérigéner tout et n’importe quoi.

Mais est-ce que le café est cancérigène ? NON. Le fait est qu’il y a quelques années, le CIRC avait estimé que l’acrylamide, une substance qui apparait quand on fait cuire certains aliments à haute température, avait un potentiel cancérigène. Ainsi, cette substance est produite quand on fait cuire des graines de café à haute température. Mais encore une fois, le risque est écarté et c’est le danger qui est mesuré, loin d’être une mesure scientifique. L’aspect cancérigène de l’acrylamide est tellement faible que la plupart des agences sanitaires estiment qu’il n’y a aucun risque pour la santé. Pour être plus précis, il vous faudrait boire 2 000 tasses de café par jour pour que l’acrylamide puisse poser un risque.

La Californie est l’un des pires Etats américains, car il suit aveuglément les directives du CIRC sans interroger le consensus scientifique. Ainsi, le juge a estimé que les défenseurs n’ont pas prouvé que le café avait des effets bénéfiques sur la santé. C’est une blague, ce juge a trop fumé dans sa robe. Le café améliore la pression sanguine, réduit le risque du cancer de la prostate, réduit la dépression chez la femme, réduit de 20 % sur le risque de carcinome cellulaire (un cancer de la peau), une réduction du risque de suicides, une protection contre les risques cardio-vasculaires et une réduction du risque de diabète. On a également le café qui rallonge l’espérance de vie et on a aussi des études qui montrent une réduction de  risque sur la maladie d’Alzheimer et différents types de démence.

En fait, même si vous buvez énormément de café, alors les effets ne sont pas négatifs. En sachant que le CIRC a changé son monographe sur le café en 2016 en estimant que l’aspect cancérigène n’est pas avéré, mais le mal était fait, car les ONG prédatrices ont utilisé les précédentes conclusions du CIRC pour alimenter leur plainte. L’ONG Council for Education and Research on Toxics, qui semble très scientifique est juste un groupe qui cherche à porter plainte contre les entreprises en demandant des dommages et intérêts de 2 500 dollars par buveur de café. Imaginez simplement les millions de dollars en amende pour un risque inexistant.

Si on continue à suivre des croyances, alors on aboutit à des résultats absurdes. Et les biobobos et les tenants savent qu’ils ne pourront pas se battre contre la fiabilité de la science et c’est pourquoi, ils déplaceront constamment la bataille sur le plan juridique ou idéologique.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur web depuis 2009 et blogueur dans la vulgarisation scientifique.

Depuis plusieurs années, la science est attaquée de tous les cotés. Les vaccins, les pesticides, les OGM, mais également sur le plan de la politique. Marre d'entendre des âneries sur les médias de masse, j'ai décidé de lancer ce blog pour critiquer tous ces attaques incessantes sur la science. Je parle de l'agriculture comme des lois liberticides ou des pseudosciences.

Je ne prétend pas être un expert dans les domaines et considérez plutôt mes articles comme une opinion éclairée, mais personnelle sur des sujets qui sont souvent assombris par les marchands de peur et la pseudoscience. Mon ton peut être cassant et tranchant, car cette plume canalise une colère souvent justifiée.

Pour me contacter personnellement :

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des