Le glyphosate dans le vin doit-il nous inquiéter ?

Une récente “étude”, merdique, tente de nous faire croire que le résidus de glyphosate dans le vin pourrait nuire à la santé. Mais comme d’habitude, les bio-bobos oublient de parler de la dose liée au risque.


Une récente "étude", merdique, tente de nous faire croire que le résidus de glyphosate dans le vin pourrait nuire à la santé. Mais comme d'habitude, les bio-bobos oublient de parler de la dose liée au risque.
stevepb / Pixabay

Récemment, une étude reprise par les médias montraient que tous les vins de Californie avaient des résidus de pesticide. Etant donné que le glyphosate est l’herbicide le plus bénin, le plus efficace et le moins cher du monde et qu’un scientifique a même indiqué qu’on ne découvrait  une chose comme le glyphosate qu’une fois par siècle, alors il est évident, n’en déplaise aux biobobos, qu’on va trouver des résidus sur tout et n’importe quoi du moment qu’on cherche bien, mais quelle est la dose quotidienne du glyphosate qu’on peut ingérer sans danger.

La plupart des agences, sauf cette escroquerie du CIRC, estime qu’on peut ingérer 0,5 mg/kg par jour sans aucun souci (en sachant que c’est une limite conservatrice).  Ce qui fait qu’une personne de 60 kg peut ingérer 30mg de glyphosate au quotidien sans aucun effet.  Cette étude, qui n’est pas une étude, mais simplement un rapport commandité par une organisation de propagande bio appelée Moms Across America (vous parlez d’un nom de merde), a montré un résidu maximal de 0,018 mg/kg.

Donc pour que les résidus de glyphosate dans ces vins puissent nuire à la santé, il faut qu’une personne boive 30/0,018 mg, soit 1 666 litres de vin par jour. Donc, le mec ou la meuf aura largement le temps de crever d’un coma éthylique avant que le glyphosate ne puisse lui faire quoi que ce soit.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur web depuis 2009 et blogueur dans la vulgarisation scientifique.

Depuis plusieurs années, la science est attaquée de tous les cotés. Les vaccins, les pesticides, les OGM, mais également sur le plan de la politique. Marre d'entendre des âneries sur les médias de masse, j'ai décidé de lancer ce blog pour critiquer tous ces attaques incessantes sur la science. Je parle de l'agriculture comme des lois liberticides ou des pseudosciences.

Je ne prétend pas être un expert dans les domaines et considérez plutôt mes articles comme une opinion éclairée, mais personnelle sur des sujets qui sont souvent assombris par les marchands de peur et la pseudoscience. Mon ton peut être cassant et tranchant, car cette plume canalise une colère souvent justifiée.

Pour me contacter personnellement :

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des