Cigarette électronique et cirque politico-médiatique

Le CDC admet finalement que c’est l’huile de THC, composant du cannabis, utilisé dans des e-cigarettes qui est le principal coupable des morts et des maladies récents aux Etats-Unis. La science met du temps à fonctionner, même si elle est biaisée, mais cette histoire montre que nous vivons dans un cirque politico-médiatique constant.


Joshua_Willson / Pixabay

Dans un cirque, les spectacles s’enchainent. Les lions et les trapézistes donnent leurs doses d’adrénaline aux spectateurs qui demandent toujours plus. Il faut avoir peur, car la peur fait vendre et nous fait vivre. La crise actuelle de la cigarette électronique montre le cirque politico-médiatique. Le CDC a finalement dû admettre que la majorité des cas de morts et de malades (plus de 80 %) étaient liés à l’utilisation de cartouches d’huile de cannabis du marché noir que des gens ont mis dans une cigarette électronique.

Le CDC est anti-vape à mort et il est très proche du NIEHS qui est rempli d’écolos et d’anti-tout ce que vous voulez. L’OMS est dans la même trempe, car ces institutions ne supportent pas l’utilisation ludique de la nicotine. Pour eux, la nicotine, c’est le mal et doit le rester, car le contraire impliquerait de jeter à la poubelle toutes les recommandations et répressions qu’ils ont fait pendant toutes ces années.

Mais malgré un biais négatif considérable, le CDC a dû dire la vérité devant les preuves et les analyses. L’OMS est encore pire, car il a applaudi le ban total de l’e-cigarette en Inde. Pour l’OMS, l’objectif est de supprimer l’addiction à la nicotine. Pourquoi pas ? Mais alors, pourquoi ne pas demander à l’Inde de bannir également toutes les clopes du marché. En sachant que 20 à 40 % de l’industrie du tabac en Inde appartient à des officiels du gouvernement indien.

Vous parlez d’un conflit d’intérêt ! Mais cette affaire montre le torrent de boue qu’on s’est pris dans la tronche dont les principaux acteurs sont les médias et les politiciens. Et tout le monde a surenchérit avec des coups de pute. Mais quand on connait la Une écoeurante de l’Obs avec les OGMs, alors on se dit que rien n’étonne plus. Il y a zéro malade en Europe à cause de la cigarette électronique, mais la couverture médiatique nous a semblé que les vapoteurs tombaient comme des mouches en France.

De plus, les médias de masse, comme à leur habitude, sont devenus juges et bourreaux en disant tout et n’importe quoi sur l’e-cigarette. Aux Etats-Unis, des gouverneurs ont bannis la vape dans leur Etats respectifs en refusant d’attendre quelques mois pour voir un peu plus clair dans ce merdier. Dans un monde rationnel, tous ces bans doivent être levés immédiatement, mais personne ne le fera et la cigarette électronique continuera d’être diabolisé.

On est dans un cirque absolu où tout est bon pour se faire mousser et passer dans les médias. La vape en France a enregistré une baisse drastique des ventes et des vapoteurs sont retournés à la clope parce qu’on les a terrifié avec des histoires à dormir debout. Les médias français sont criminels, les politiciens ne sont pas en reste. Les défenseurs de la science connaissent très bien Michèle Rivasi, une espèce d’incompétente notoire dont le parasitisme n’a d’égal que son obscurantisme et sa médiocrité.

Et devinez quoi, cette idiote veut utiliser le principe de précaution sur la cigarette électronique, traduction : Elle veut l’interdire totalement. Rivasi est une anti-vaxx notoire et l’une des pires saloperies dans l’écologie militante. Je le dis aux vapoteurs, si ces connards écologistes militants s’emparent du sujet de la vape, alors vous êtes morts. Car Rivasi, dont le visage poupon est illuminé par une espèce de délire et paranoia constant, veut que la cigarette électronique subisse le même traitement que la clope.

La bataille va être longue et il faudra préparer les cocktails Molotov.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (11 votes, average: 4,64 out of 5)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur web depuis 2009 et blogueur dans la vulgarisation scientifique.

Depuis plusieurs années, la science est attaquée de tous les cotés. Les vaccins, les pesticides, les OGM, mais également sur le plan de la politique. Marre d'entendre des âneries sur les médias de masse, j'ai décidé de lancer ce blog pour critiquer tous ces attaques incessantes sur la science. Je parle de l'agriculture comme des lois liberticides ou des pseudosciences.

Je ne prétend pas être un expert dans les domaines et considérez plutôt mes articles comme une opinion éclairée, mais personnelle sur des sujets qui sont souvent assombris par les marchands de peur et la pseudoscience. Mon ton peut être cassant et tranchant, car cette plume canalise une colère souvent justifiée.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.