Un sénateur républicain estime que l’augmentation du niveau de la mer est provoqué par de la terre qui plonge dans l’océan

Mo Brooks est un sénateur républicain de l’Etat de l’Alabama qui vient de pulvériser le record de la stupidité concernant le réchauffement climatique. Mais au final, ce type de personne fait de la science… en retard de 2 000 ans qu’on appelle la vision aristotélicienne. Il a estimé que les niveaux de la mer augmentent parce qu’il y a de la terre qui tombe dans l’océan et non à cause du changement climatique anthropique.


Mo Brooks est un sénateur républicain de l'Etat de l'Alabama qui vient de pulvériser le record de la stupidité concernant le réchauffement climatique. Mais au final, ce type de personne fait de la science... en retard de 2 000 ans qu'on appelle la vision aristotélicienne. Il a estimé que les niveaux de la mer augmentent parce qu'il y a de la terre qui tombe dans l'océan et non à cause du changement climatique anthropique.

Dans le réchauffement climatique, vous avez plusieurs types de personnes. Vous avez ceux qui acceptent le phénomène sans trop le comprendre, vous avez ceux qui l’acceptent en le comprenant (Quelques climatologues et encore) et vous avez ceux qui ne l’acceptent pas en proposant des explications aussi amusantes qu’hilarantes et on pourrait rire aux éclats si le changement climatique n’était pas capable de provoquer une nouvelle extinction de masse.

Il y a quelques jours, on a eu une audience du Comité de la Science de la Chambre des Représentants pour étudier les moyens technologiques pour combattre le changement climatique. Et comme ce sont des républicains qui règnent dans ce comité, il n’a pas fallu longtemps pour que le débat se déplace pour déterminer si le changement climatique anthropique était vraiment réel. Le débat a eu lieu entre Mo Brooks et Philip Duffy, ancien conseiller de la White House National Science and Technology Council. Duffy a rappelé que les niveaux de la mer continuent d’augmenter à cause de l’augmentation des températures qui provoquent la fonte des glaciers aux pôles.

Mo Brooks a rétorqué que les niveaux de la mer augmentent depuis la création de la Terre et il a demandé s’il n’y a pas d’autres facteurs qui augmentaient le niveau de la mer. Sans attendre de réponse, notre Mo Brooks a déclaré que vous avez souvent de la terre qui tombe dans les rivières et les fleuves qui, ensuite, se déversent dans l’océan. De ce fait, il y a moins de place dans l’océan et donc, le niveau de la mer augmente automatiquement.

Mo Brooks prend l’exemple des falaises blanches à Dove en Californie où les vagues se fracassent contre les parois en arrachant des bouts de roches qui tombent ainsi dans la mer en déclarant : C’est possible que cette terre face monter le niveau de la mer, non ? Et bien non, Mo, ce n’est pas possible de la même façon qu’il est impossible qu’un verre d’eau devienne salé si on met un seul grain de sel dedans. Oui, il y a des roches qui tombent dans la mer, mais l’effet est tellement infime que c’est quasi nul. En revanche, on a une corrélation très nette entre l’augmentation des températures et celle des niveaux de la mer dans tout le globe depuis l’ère industrielle.

On pourrait se moquer de Mo Brooks, mais en fait, il utilise une méthode scientifique avec le principe d’Archimède, mais c’est juste que sa méthode est obsolète depuis Galilée qui a mis fin à la vision aristotélicienne du monde. Il essaie de comprendre le monde à son niveau local alors que le changement climatique est global. On ne le voit pas à notre échelle et c’est pour ça que les gouvernements et les gens normaux ont dû à comprendre le danger qui nous menace. Mais Mo Brooks n’est pas le seul hurluberlu dans la cour des climato-sceptiques. En 2015, James Inhofe, sénateur républicain de l’Oklahoma s’est amené au Sénat avec une boule de neige dans la main pour prouver que le changement climatique était un Hoax en clamant : Si la température augmente, alors pourquoi y a-t-il de la neige dehors ?

James Inhofe et sa boule de neige au Sénat.

James Inhofe et sa boule de neige au Sénat.

Au delà du changement climatique, on a d’autres exemples d’une vision aristotélicienne du monde. Ainsi, un leader religieux saoudien estimait que la Terre ne tourne pas autour du soleil, car si c’était le cas et qu’un avion partait vers Pékin et qu’il s’arrêtait net au milieu du ciel, alors Pékin devrait venir vers l’avion si la terre tourne sur elle-même.

En 2015, une professeur de science à la retraite (comme quoi, on peut étudier la science et être idiot) était contre l’installation de panneaux solaires dans sa ville, car cela risquait d’épuiser l’énergie du soleil. Tous ces exemples montrent que ces gens pensent le monde de façon immédiate et simpliste : Je vois le monde comme ça et l’explication doit être comme ça et pas autrement. Et nous avons tous des réflexions aristotéliciens et c’est pourquoi, on doit laisser certaines disciplines aux spécialistes. La différence entre moi et Mo Brooks est que je ne suis pas un Sénateur qui tente de nier un phénomène parce que c’est contre ses intérêts ou contre ceux qui l’ont financé.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne : 4,00 sur 5)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur web depuis 2009 et blogueur dans la vulgarisation scientifique.

Depuis plusieurs années, la science est attaquée de tous les cotés. Les vaccins, les pesticides, les OGM, mais également sur le plan de la politique. Marre d'entendre des âneries sur les médias de masse, j'ai décidé de lancer ce blog pour critiquer tous ces attaques incessantes sur la science. Je parle de l'agriculture comme des lois liberticides ou des pseudosciences.

Je ne prétend pas être un expert dans les domaines et considérez plutôt mes articles comme une opinion éclairée, mais personnelle sur des sujets qui sont souvent assombris par les marchands de peur et la pseudoscience. Mon ton peut être cassant et tranchant, car cette plume canalise une colère souvent justifiée.

Pour me contacter personnellement :

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des