L’Inde bannit les cryptomonnaies, ça sent le roussi !

Dans sa présentation du budget annuel, l’Inde vient de bannir les cryptomonnaies et cela correspond à la logique actuelle du pays de démonétiser le territoire en centralisant tout au passage.


Dans sa présentation du budget annuel, l'Inde vient de bannir les cryptomonnaies et cela correspond à la logique actuelle du pays de démonétiser le territoire en centralisant tout au passage.

Dans sa présentation du budget annuel,  Arun Jaitley, le ministre indien des finances, a déclaré que les cryptomonnaies sont totalement interdites en Inde. Aucune cryptomonnaie n’a un pouvoir légal de délivrance et que les cryptomonnaies permettent d’alimenter anonymement des activités criminelles. Les partisans des cryptomonnaies pourraient éructer que c’est encore un coup du système fictif de la monnaie de singe, mais c’est une décision qui est dans la logique actuelle de l’Inde pour son économique.

Le seul objectif de l’énorme Tsunami de la démonétisation en Inde en 2016 était de neutraliser les grandes quantités de cash qui servaient au blanchiment d’argent. Çà, c’était la version officielle, car on sait que les trafiquants ne gardent pas leurs actifs en roupie, mais plutôt dans l’or et l’immobilier. Non, le vrai objectif de la démonétisation était d’inciter les 65 % de la population la plus pauvre à se bancariser et d’éviter de mettre leurs économies dans un emplacement qui ne serait pas contrôlé par le pouvoir central indien. Ca n’a pas trop marché, car la démonétisation n’a pas eu l’effet escompté et le cash est plus important que jamais. De plus, comme les billets de 500 et de 1000 roupies étaient principalement utilisé par les pauvres, alors ce sont eux qui ont littéralement crevé. Le taux de suicide a battu des records en 2016 et 2017, merci Modi  !

Donc, si l’Inde a pu supprimer des monnaies qu’elle avait crée, alors il est évident qu’elle ne va pas hésiter à bannir les cryptomonnaies, car ce serait une perte de contrôle bien pire. Toutefois, l’Inde jette la cryptomonnaie, mais souhaite la bienvenue à la Blockchain qui va faire partie du nouveau plan de l’économie numérique dans lequel le pays va investir 500 millions de dollars. Les cryptomonnaies vont devenir un instrument purement spéculatif, car le ban de l’Inde, par son importance démographique, est un coup très dur sans oublier que d’autres pays comme la Corée du Sud ont également envisagé de bannir les cryptomonnaies, mais la Corée du Sud ne l’a pas fait au dernier moment à cause du lobbying des instituts financiers qui se font un max de fric en arnaquant de pauvre pigeons.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur web depuis 2009 et blogueur dans la vulgarisation scientifique.

Depuis plusieurs années, la science est attaquée de tous les cotés. Les vaccins, les pesticides, les OGM, mais également sur le plan de la politique. Marre d'entendre des âneries sur les médias de masse, j'ai décidé de lancer ce blog pour critiquer tous ces attaques incessantes sur la science. Je parle de l'agriculture comme des lois liberticides ou des pseudosciences.

Je ne prétend pas être un expert dans les domaines et considérez plutôt mes articles comme une opinion éclairée, mais personnelle sur des sujets qui sont souvent assombris par les marchands de peur et la pseudoscience. Mon ton peut être cassant et tranchant, car cette plume canalise une colère souvent justifiée.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *