La réforme du Droit d’auteur en Europe, pire que l’ACTA

La directive du Droit d’auteur qui sera bientôt voté en Europe est pire que l’ACTA sur certains aspects. Il permet de légitimer la taxe Google, mais surtout il impose des filtres préventifs de censure sur tous les contenus qu’on poste sur le web.


La directive du Droit d'auteur qui sera bientôt voté en Europe est pire que l'ACTA sur certains aspects. Il permet de légitimer la taxe Google, mais surtout il impose des filtres préventifs de censure sur tous les contenus qu'on poste sur le web.

C’est fatiguant de parler constamment des menaces sur internet, la vie privée et la liberté d’expression. Malheureusement, il faut le faire, car les ayants-droits sont atteints d’une espèce de folie permanente nous faisant poser des questions sur leurs capacités intellectuelles. Depuis plusieurs, une bataille fait rage sur la Directive du Droit d’auteur (Copyright Directive). L’objectif est d’harmoniser les lois du droit d’auteur dans l’espace européen, mais comme d’habitude, ces sagouins de parlementaires et de lobbys nous ont pondu une belle merde. Il y a 2 aspects de la directive du droit d’auteur qui sont problématiques.

La première, une rengaine de vieille date, concerne les géants du web comme Google et Facebook, qui voleraient le contenu des médias de masse. Non content  d’appartenir à des milliardaires et bénéficiant de millions de dollars de subventions gouvernementales, les médias de masse veulent que Google leur donne du fric, car prétendument, il utilise des extraits de leur contenu dans des services comme Google Actualités. En sachant que Google promeut agressivement ces médias dans son service Actualité et donc, c’est leur principale source de trafic. L’Espagne avait tenté de voter une loi de taxe Google il y a quelques années, et Google avait fermé simplement son Google News Espagne plongeant des dizaines de médias dans la faillite à cause du trafic.

Le second aspect de cette directive du Droit d’auteur est encore pire, car on a des filtres préventifs de censure avant de publier quoi que ce soit sur le web. Si vous publiez du texte, une photo ou une vidéo, ce contenu sera d’abord analysé avec une base de données de contenus sous droit d’auteur et si vous n’avez pas le droit de l’utiliser, alors vous ne pourrez pas le publier. Ceux qui sont sur Youtube connaissent très bien le Content ID qui va analyser constamment votre contenu et détermine votre droit à le publier. Et bien, imaginez ce filtre appliqué à l’ensemble du web selon les règles européennes. Et les abus seront systématiques, car on aura des millions de Patent Troll qui vont constamment revendiquer du contenu pour vous faire payer encore et encore.

Selon Techdirt, cette directive du droit d’auteur est bien pire que l’ACTA. Cet accord pour lutter contre la contrefaçon, qui avait été promu agressivement par la Commission européenne, et qui a capoté de justesse en étant rejeté par le Parlement, car les citoyens européens sont descendus dans les rues.

Donc, contactez vos représentants européens pour faire capoter cette directive du Droit d’auteur, car cette réforme va changer radicalement le web que nous avons aujourd’hui. Le web a déjà perdu une grande partie de sa liberté d’expression et à cause de la Commission Européenne et des lobbys, nous risquons de perdre tout le reste. Tout le monde a salué le GDPR, mais la Commission Européenne n’a jamais et ne fera jamais quelque chose en faveur des citoyens. Elle est devenu une énorme machine à promouvoir les agendas des lobbyistes. Vous avez des sites comme  SaveYourInternet.euChangeCopyright.org et SaveTheLink.org qui vous donnent des instructions pour contacter vos parlementaires et faire décapiter cette merde.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur web depuis 2009 et blogueur dans la vulgarisation scientifique.

Depuis plusieurs années, la science est attaquée de tous les cotés. Les vaccins, les pesticides, les OGM, mais également sur le plan de la politique. Marre d'entendre des âneries sur les médias de masse, j'ai décidé de lancer ce blog pour critiquer tous ces attaques incessantes sur la science. Je parle de l'agriculture comme des lois liberticides ou des pseudosciences.

Je ne prétend pas être un expert dans les domaines et considérez plutôt mes articles comme une opinion éclairée, mais personnelle sur des sujets qui sont souvent assombris par les marchands de peur et la pseudoscience. Mon ton peut être cassant et tranchant, car cette plume canalise une colère souvent justifiée.

Pour me contacter personnellement :

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des