La Russie envisage de bloquer 13 millions d’adresses IP à cause de l’application Zello

La Russie n’y va pas de main morte avec la censure. Les autorités envisagent de bloquer 13 millions d’adresses IP d’Amazon Web Service (AWS) pour tenter de bloquer l’application Zello qui est une sorte de Talkie Walkie popularisé par les efforts de coordination pendant l’ouragan Harvey.


La Russie n'y va pas de main morte avec la censure. Les autorités envisagent de bloquer 13 millions d'adresses IP d'Amazon Web Service (AWS) pour tenter de bloquer l'application Zello qui est une sorte de Talkie Walkie popularisé par les efforts de coordination pendant l'ouragan Harvey.

Poutine est vraiment de mauvaise humeur et cela se ressent sur la censure actuelle en Russie. L’application Zello est une sorte d’application qui permet de communiquer avec des milliers de membres en coordonnant les efforts. Zello est devenu populaire pendant l’ouragan Harvey quand des volontaires l’ont utilisé pour s’organiser alors que l’aide gouvernementale trainait encore du cul.

L’application Zello

Malheureusement, Zello est illégal en Russie selon la loi Yarovaya qui oblige les fournisseurs de services à s’enregistrer auprès de l’agence Rozcomnadzor, à stocker les données pendant 6 mois et les métadonnées pendant 3 ans. C’est la même loi qui risque le ban pour l’application Telegram. La loi est très liberticide, car elle exige également que les entreprises fournissent les clés de chiffrement, si leurs services sont chiffrés, pour permettre au gouvernement russe de déchiffrer les messages. C’est cette mesure qui menace Telegram.

La Russie n'y va pas de main morte avec la censure. Les autorités envisagent de bloquer 13 millions d'adresses IP d'Amazon Web Service (AWS) pour tenter de bloquer l'application Zello qui est une sorte de Talkie Walkie popularisé par les efforts de coordination pendant l'ouragan Harvey.

Zello permet d’utiliser le concept du Talkie Walkie à travers les réseaux 2G, 3G, Edge et GPRS. En gros, vous avez les capacités du Talkie Walkie via internet. Et Zello a déjà été utilisé par des manifestations en Turquie, au Venezuela, mais également par certains groupes terroristes. C’est le cas de Rakhmat Akilov qui était l’auteur de l’attaque de Stockholm en 2017 ou Salman Abedi  pendant l’attaque à Manchester en mai 2017. On peut créer des groupes ou des canaux dans Zello dont les communications restent privées. Depuis juin 2017, Zello chiffre les messages vocaux privés avec le chiffrement bout à bout, mais les messages publics ne sont pas chiffrés.

13,5 millions d’adresses IP dans le collimateur de Rozcomnadzor

Toutefois, la sécurité de Zello est relative, car l’entreprise propose une version gratuite et payant et la version payante n’est pas très sécurisé (sauf pour les messages privés). Ainsi, les autorités du Bahreïn ont pu arrêter 15 activistes en les piégeant sur Zello. On peut penser que la Russie utilise le prétexte que Zello est utilisé par les terroristes pour la censurer. L’entreprise n’a pas voulu s’enregistrer auprès de Rozcomnadzor et comme Zello utilise AWS (Amazon Web Services), la Russie a déjà interdit plusieurs adresses IP appartenant à Amazon. De plus, la Russie a demandé à ses FAIs de bloquer Zello, mais cette fois, elle est allé plus loin. Rozcomnadzor, dans sa lettre aux FAIs, veut faire une “expérience” en leur demandant de bloquer 36 sous-réseaux d’adresses IP qui représentent la bagatelle de 13,5 millions IPs.

Les sous-réseaux d’adresses n’appartiennent pas uniquement à Amazon, mais il y a également des adresses liées aux serveurs de Zello. Mais Zello a déclaré que son application ne se basait pas uniquement sur ces sous-réseaux et que ces derniers alimentaient d’autres services ce qui peut présager un FAIL général si la Russie envisage ce blocage à large spectre. Pour le moment, les FAIs n’ont pas bloqué ces adresses IP et on se demande si Rozcomnadzor ne fait pas des tests pour voir si ce type de blocage est possible et quelle en seraient les conséquences.

Source : Torrent Freak

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur web depuis 2009 et blogueur dans la vulgarisation scientifique.

Depuis plusieurs années, la science est attaquée de tous les cotés. Les vaccins, les pesticides, les OGM, mais également sur le plan de la politique. Marre d'entendre des âneries sur les médias de masse, j'ai décidé de lancer ce blog pour critiquer tous ces attaques incessantes sur la science. Je parle de l'agriculture comme des lois liberticides ou des pseudosciences.

Je ne prétend pas être un expert dans les domaines et considérez plutôt mes articles comme une opinion éclairée, mais personnelle sur des sujets qui sont souvent assombris par les marchands de peur et la pseudoscience. Mon ton peut être cassant et tranchant, car cette plume canalise une colère souvent justifiée.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *