700 juifs écrivent des lettres de solidarité à Ahed Tamimi

Plus de 700 jeunes juifs des Etats-Unis ont écrit des lettres de solidarité à Ahed Tamimi, la palestinienne iconique de 17 ans qui a été arrêté par les autorités israéliennes en décembre 2017 et qui a été inculpé avec 12 chefs d’accusation incluant l’attaque sur un soldat israélien et jet de pierre. La vidéo où elle gifle un soldat israélien est devenu virale.


Plus de 700 jeunes juifs des Etats-Unis ont écrit des lettres de solidarité à Ahed Tamimi, la palestinienne iconique de 70 ans qui a été arrêté par les autorités israéeliennes en décembre 2017 et qui a été inculpé avec 12 chefs d'accusation incluant l'attaque sur un soldat israélien et jet de pierre. La vidéo où elle gifle un soldat israélien est devenu virale.

Les lettres ont été remises jeudi par des dizaines de militants juifs au père de Ahed, Bassem Tamimi, dans leur maison familiale du village de Nabi Saleh en Cisjordanie, un jour après son 17ème anniversaire, selon le journal israélien Haaretz.

Une lettre disait: Cher Ahed, je m’appelle Shula et j’ai 17 ans. Nous avons le même âge et nous vivons dans des mondes différents. Votre courage m’inspire pour défendre ce en quoi je crois. Vos actions ne sont pas vaines.

Pendant ce temps, des centaines de jeunes activistes juifs aux Etats-Unis ont fêté mercredi l’anniversaire d’Ahed en protestant contre sa détention et montrent son soutien avant son procès devant un tribunal militaire israélien mardi prochain. Les manifestations ont eu lieu à New York, Boston, Washington parmi d’autres villes américaines.

Les lettres et les actions de protestation ont été organisées par IfNotNow et All That’s Left, des groupes anti-occupation basés aux États-Unis avec le slogan #NoBirthdayBehindBars.

Simone Zimmerman, membre fondatrice de NotNowNow, était l’une des activistes qui avaient visité la maison de Tamimi. Bien sûr, elle est un symbole, mais elle est aussi juste une personne qui mérite d’avoir un avenir.

Micah Friedman, membre de All That Left, a déclaré à Haaretz : Pour moi, en tant que Juif, je ne suis pas seulement connecté d’un point de vue politique, mais également religieusement et spirituellement à ce lieu, je communique avec Ahed en tant que jeune dont la vie a été façonnée par l’occupation au nom du peuple juif.

Ahed Tamimi a été arrêtée le 19 décembre 2017 après qu’une vidéo, où elle gifle un soldat israélien devant sa maison dans le village occupé de Nabi Saleh en Cisjordanie, soit devenue virale. On a appris plus tard que la réaction de la fille palestinienne était justifié par le fait des soldats aient tiré sur sa cousine de 14 ans avec une balle en caoutchouc dans dans la tête.

Ahed Tamimi est médiatisée depuis des années. En 2010, enfant, elle est devenue une figure emblématique de la lutte des jeunes palestiniens contre l’occupation à travers une photographie dans laquelle elle se tient devant un soldat avec son poing levé.

Ahed avait également fait la une des médias il y a quelques années quand une vidéo d’elle, avec des membres féminins de sa famille, est devenue virale, la montrant en train de combattre un soldat d’occupation israélien qui épinglait son cousin de 12 ans.

Mais l’occupation israélienne a activement persécuté la famille Tamimi pendant des décennies au cours de leurs protestations hebdomadaires contre le vol de leurs terres en faveur de la colonie juive illégale de Halamish près de leurs villages. Plusieurs membres de la famille ont été arrêtés et tués au fil des ans.

Même si le combat d’Ahed Tamimi est admirable, il faut bien comprendre que c’est une opération de communication en sa faveur plutôt que lutter efficacement contre la colonisation israélienne. En se concentrant sur une personnalité, on évite de parler des problèmes plus importants et on a vu la même chose avec Malala Yousafzai qui avait reçu le prix Nobel de Paix. Pendant que Malala s’exprimait dans de nombreuses conférences, le Pakistan s’enfonçait dans un marasme économique sans précédent qui est le parfait terreau pour le fondamentalisme.

Source : TeleSUR

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef, webmestre et blogueur, précaire comme tout blogueur qui se respecte.

Pour me contacter personnellement :

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier des