L’administration Trump prépare un Coup d’Etat à la Pinochet au Venezuela

Quand on voit les déclarations et son passé, Rex Tillerson, Secrétaire d’Etat américain, l’administration Trump ne serait pas contre un Coup d’Etat contre Maduro, président actuel du Venezuela, pour mettre la main sur les ressources pétrolières, mais également pour que Tillerson puisse prendre sa revanche sur un Venezuela dominé par l’idéologie de Chavez.


Quand on voit les déclarations et son passé, Rex Tillerson, Secrétaire d'Etat américain, l'administration Trump ne serait pas contre un Coup d'Etat contre Maduro, président actuel du Venezuela, pour mettre la main sur les ressources pétrolières, mais également pour que Tillerson puisse prendre sa revanche sur un Venezuela dominé par l'idéologie de Chavez.

Les récentes remarques de Rex Tillerson, Secrétaire d’Etat américain, alors qu’il se prépare à un voyage en Amérique Latine, montre que l’administration Trump ne serait pas contre un Coup d’Etat pour expulser ou tuer Maduro. Tillerson a notamment déclaré que la doctrine Monroe de 1823 est toujours d’actualité en 2018. La Doctrine Monroe est la stratégie américaine de changer des régimes, contre leurs intérêts, via des Coups d’Etat Militaires.

Toutefois avec sa déclaration, Tillerson a ajouté qu’il n’était pas partisan d’un changement de régime et qu’il n’avait aucun renseignement que quelque chose se préparait. C’est une déclaration étrange, car c’est le copié-collé de la déclaration d’Henri Kissinger avant le 11 septembre 1973 lorsque la CIA a renversé le régime de Salvador Allende au Chili en le tuant au passage. On sait aujourd’hui que Kissinger, malgré des condamnations publiques contre le Coup d’Etat au Chili, opérait en coulissant avec la CIA qui aidait les forces rebelles et l’opposition. Pour récompenser de son Coup d’Etat, Kissinger avait été nommé Secrétaire d’Etat par Nixon.

Pendant l’ère de Chavez, la CIA a déjà tenté un Coup d’Etat en 2002 à coup de fausses manifestations populaires, de guerre économique et par la propagande des médias de masse américains. Rex Tillerson est l’ancien CEO d’Exxon-Mobile qui a des vues sur la Petróleos de Venezuela, l’entreprise pétrolière appartenant à l’Etat vénézuélien. Et le voyage de Tillerson en Amérique Latine montre ses ambitions cachées pour le Venezuela. Il va aller au Mexique qui a des liens très troubles avec la rhétorique raciste de Trump. Le général H. R. McMaster et Tillerson, sans aucune preuve, ont accusé la Russie d’interférer avec les élections présidentielles au Mexique. Ainsi, un candidat de l’opposition, Andres Manuel Lopez Obrador (AMLO) du parti de gauche Moreno doit s’expliquer sur ses liens avec des intérêts russes. Tandis que Jose Antonio Meade, le candidat préféré de Washington a accusé son rival d’être un pantin de la Russie. Meade est le candidat du parti Institutional Revolutionary Party qui est connu pour être entièrement financé par les trafiquants de drogue.

Ensuite, Tillerson va aller en Argentine qui est actuellement gouverné par Mauricio Macri qui est un magnat de l’immobilier et au Pérou, gouverné par Pedro Pablo Kuczynski qui a salué certaines actions de Trump (mais pas le mur avec le Mexique) et qui mène des actions pour déstabiliser le Venezuela via l’Organization of American States et d’autres institutions. Tillerson va également aller en Colombie qui est plus ou moins la plus grosse base militaire américaine en Amérique Latine. La Colombie accueille également de nombreux réfugiés qui sont actuellement opposé à Maduro et vu la proximité péruvo-américaine, on penser que certains de ces réfugiés pourraient bénéficier d’une aide venue d’un ciel étoilé… Ce voyage, principalement dans des pays acquis à la cause américaine, montre que les Etats-Unis veulent soutenir un changement de régime. On peut penser qu’en 2018, on ne peut plus refaire le coup d’Allende, mais ils peuvent intervenir de manière indirecte en incitant ses alliés à soutenir l’opposition à Maduron.

Et dans cette optique, Tillerson est prêt à endosser le rôle d’Harold Geneen qui était le président de l’International Telephone and Telegraph (ITT). Geneen a travaillé avec la CIA et il a fourni 1 million de dollars à Jorge Alessandri, l’opposant d’Allende en 1973. Et 1964, Geneen a aussi travaillé avec la CIA pour renverser Joao Goulart, le président du Brésil de l’époque.

Tillerson a une dent contre le Venezuela au delà de Chavez et de Maduro. En 1976, un an après que Tillerson soit entré dans Exxon, le président du Venezuela de l’époque, Carlos Andres Perez, a nationalisé toute l’industrie pétrolière du pays. Et parmi les biens nationalisés, il y en avait qui appartenait à Exxon. Et Chavez a renationalisé les biens d’Exxon en 2007 alors que Tillerson était à la tête de l’entreprise. Tillerson et Caracas se sont battu pour une compensation géré par l’arbitrage de la Banque Mondiale. Tillerson et Exxon demandait des dommages de 15 milliards de dollars, mais il n’a reçu 1,5 milliards. C’est dans cet esprit de revanche que Tillerson veut détruire les ambitions nationalistes du Venezuela et que le pays redevienne un toutou des Yankees comme les autres pays dans la région.

En 2015, Exxon-Mobile a commencé des opérations pétrolières sur la cote de Guyana qui se trouve à l’est du Venezuela. Mais le forage se trouve dans un territoire disputé d’Essequibo. Le Venezuela et la Guyana sont arrivé à un arrangement à l’amiable, mais cela n’a pas empêché Tillerson  et Exxon de continuer ses forages dans la région. Tillerson se rendra ensuite en Jamaique où il va tenter de convaincre Andrew Holness, le Premier Ministre, de racheter les 49 % parts de Petrojam détenus par le Venezuela. Petrojam est une entreprise de raffinerie de pétrole en Jamaique. Tillerson veut également que les pays des Caraibes se retirent de l’alliance PetroCaribe qui permet à ces pays d’avoir du pétrole vénézuélien à bon marché sous le prétexte  de l’Executive Order 13808, signé par Trump et qui sont des extensions des sanctions russes contre le Venezuela. Si les pays des Caraibes avec Haiti, le Nicaragua, la Jamaique, la Guyana, Belize, le Honduras, les Bahamas, le Suriname, St. Kitts-Nevis et St. Lucia, se retirent de la PetroCaribe, alors cela permettra à Exxon d’augmenter ses profits parce que ces pays seront obligé d’acheter le pétrole à des prix bien plus élevés. On peut se demander pourquoi ces pays accepteraient-ils une telle proposition ? C’est très simple, s’ils ne le font pas, alors les Etats-Unis vont les enculer d’une autre manière.

Tillerson ressuscite les tactiques les plus abjectes de la politique étrangère des Américains via une guerre économique et des changements de régime en coulisse. De plus, le Venezuela, déstabilisé par cette guerre incessante, crée un mouvement de réfugiés vers les pays frontaliers ce qui crée une nouvelle crise migratoire qui risque d’exploser la région. Et quand on connait le passé de l’Amérique Latine, on se dit que les prochaines semaines et mois vont devenir vraiment spéciales dans tous les sens du terme.

Traduction d’un article sur Strategic Culture Foundation.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne : 4,00 sur 5)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur web depuis 2009 et blogueur dans la vulgarisation scientifique.

Depuis plusieurs années, la science est attaquée de tous les cotés. Les vaccins, les pesticides, les OGM, mais également sur le plan de la politique. Marre d'entendre des âneries sur les médias de masse, j'ai décidé de lancer ce blog pour critiquer tous ces attaques incessantes sur la science. Je parle de l'agriculture comme des lois liberticides ou des pseudosciences.

Je ne prétend pas être un expert dans les domaines et considérez plutôt mes articles comme une opinion éclairée, mais personnelle sur des sujets qui sont souvent assombris par les marchands de peur et la pseudoscience. Mon ton peut être cassant et tranchant, car cette plume canalise une colère souvent justifiée.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *