Le marketing et la délégitimation d’une élection

L’avènement du marketing a décapité le processus électoral, mais il faut bien comprendre que ce n’est pas parce que le résultat d’une élection vous déplait qu’il faut crier à la fraude.


L'avènement du marketing a décapité le processus électoral, mais il faut bien comprendre que ce n'est pas le résultat d'une élection vous déplait qu'il faut crier à la fraude.

Le marketing, un mot qui est synonyme de réussite pour certains, du spam pour les autres, mais on ne peut pas nier que cette discipline a pris plus d’importance que les lois physiques dans notre société humaine de consommation de masse. Le marketing est utilisé depuis des siècles et il a évolué de nom en nom pour devenir cet outil de propagande de masse que nous connaissons aujourd’hui. Les élections américaines de 2016 sont la quintessence de l’efficacité ou non du marketing. Mais un excellent article de George Friedman doit nous inciter à voir plus loin que les batailles de chiens enragés que nous voyons sur Twitter et Facebook en accusant Zuckerberg et la Russie d’avoir fraudé dans les élections. Ce n’est pas parce que le résultat d’une élection vous déplait qu’elle est illégitime.

Selon le marketing, la Russie a utilisé de la propagande pour influencer les gens à voter pour Trump. La firme Cambridge Analytica a utilisé le marketing de masse pour faire la même chose, mais pour du fric. Mais la vraie question est la suivante : Est-ce que c’est possible ? Et par définition, la réponse à cette question est irréfutable dans la mesure où vous ne pourrez jamais prouver votre réponse. Vous ne pouvez pas prouver qu’une actualité sur Twitter ou sur Facebook a influencé les idées d’une personne et vous ne pouvez pas prouver que ce qu’elle a vu sur les réseaux sociaux a changé sa  décision de vote. Toutes les études montrent que les gens accordent très peu d’attention à ce qu’ils lisent sur Facebook,  le niveau d’attention qu’ils accordent est du même niveau que lorsque nos parents et grands-parents lisaient l’horoscope dans le journal au petit-déjeuner avant d’aller travailler. Et vous ne pourrez jamais prouver l’influence du vote, car pour ça, il faudrait que vous violiez le secret du vote des citoyens.

Donc, ces accusations d’interférences et de fraudes, par définition non-prouvables, sont la vraie propagande, car on ne peut jamais l’infirmer. Certains pensent que Cambridge Analytica est dans la merde, mais je vous parie tout ce que vous voulez qu’ils jubilent dans leur for intérieur. Quel est l’objectif d’un adepte de marketing : Qu’on lui dise que sa stratégie est efficace. Et quand on pense à Cambridge Analytica, alors on incite les gens à penser que cette firme est capable d’influencer les élections du pays le plus puissant au monde. Plus belle publicité que ça, tu meurs ! La seule grande victoire de Cambrige Analytica n’est pas d’avoir fait élire Trump, mais d’avoir convaincu le monde entier qu’il pouvait le faire. Les bonimenteurs d’antan, vantant leur sirop guérit-tout sur la place publique, seraient fiers de leurs descendants.

Maintenant imaginons que ce soit vrai, que le marketing sur internet peut façonner une élection, la position de Facebook est cauchemardesque. S’il renonce à sa collecte des données, alors c’est tout son modèle business qui s’effondre et Zuck n’a plus qu’à prendre sa retraite avec Priscilla. Mais si on pense que les campagnes publicitaires sur Facebook peuvent influencer un électeur, alors Facebook est une menace directe pour la démocratie. Toute la question réside dans l’efficacité du marketing sur internet. Car on pourrait arguer que le but d’un candidat est d’influencer un électeur et que les campagnes publicitaires à la télé, à la radio ou à la presse écrite le font depuis des décennies. Mais est-ce que le marketing sur internet est plus efficace ? Personne ne peut répondre à cette question.

Personnellement, je pense que ce marketing est très inefficace. On connait tous les campagnes publicitaires sur Facebook, vous les voyez à longueur de journée sur votre Timeline, est-ce que cela a changé votre décision ? Moi, je ne les regarde même pas. Je pense qu’une campagne publicitaire Facebook est aussi efficace que les spams qu’on reçoit sur nos mails. Ces publicités sont affichés à des personnes qui s’en foutaient des élections et les autres avaient choisi de voter pour Trump quoi qu’il arrive. N’oublions pas que beaucoup de gens ont voté pour Trump, car ils voulaient éviter Clinton par dessus tout. Et surtout, ils n’étaient pas aveugles, ils avaient vu le traitement abominable fait à Bernie Sanders par les médias de masse américains avec le New York Time et le Washington Post qui ont tiré à boulets rouges sur Sanders pendant des mois. Ces personnes se sont dit : Puisqu’ils font un blocus sur notre candidat, alors foutu pour foutu, on va élire le bouffon de service.

Si on prend le temps d’antenne accordé à Sanders, Clinton et Trump au niveau national, alors sur 1 000 minutes, Trump a bénéficié de 327 minutes, Sanders a bénéficié de 20 minutes et Clinton a eu 121 minutes, soit 6 fois plus que Sanders. L’émission ABC World News Tonight a consacré 81 minutes à Trump et seulement 20 secondes à Sanders. Si vous n’apparaissez pas à la télé, alors vous n’existez pas. Mais est-ce que cela signifie que si vous apparaissez constamment sur Facebook, vous existez dans l’esprit des gens ? Je suis sceptique, car les médias de masse ont une portée gigantesque comparé aux médias en ligne. Une étude a montré que même des petits médias peuvent façonner l’opinion publique de façon considérable.

Encore une fois, on ne peut pas prouver que le marketing peut influencer une élection, mais il suffit de prétendre que c’est possible. Et si c’est possible, alors il suffit de crier à la fraude dès que le résultat d’une élection nous déplait. Mais si c’est ça, alors toutes les élections sont des fraudes. Macron a été élu à cause d’un marketing massif et la collaboration abominable des médias de masse. Toutes les élections sont influencé par le marketing et soit, on l’accepte son effet sur toutes les élections, soit on change radicalement de système et ça, c’est plus difficile que les Travaux d’Hercule.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur web depuis 2009 et blogueur dans la vulgarisation scientifique.

Depuis plusieurs années, la science est attaquée de tous les cotés. Les vaccins, les pesticides, les OGM, mais également sur le plan de la politique. Marre d'entendre des âneries sur les médias de masse, j'ai décidé de lancer ce blog pour critiquer tous ces attaques incessantes sur la science. Je parle de l'agriculture comme des lois liberticides ou des pseudosciences.

Je ne prétend pas être un expert dans les domaines et considérez plutôt mes articles comme une opinion éclairée, mais personnelle sur des sujets qui sont souvent assombris par les marchands de peur et la pseudoscience. Mon ton peut être cassant et tranchant, car cette plume canalise une colère souvent justifiée.

Pour me contacter personnellement :

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des