Russie : Expulsion massive de diplomates en Occident, à qui profite le crime ?

Plusieurs pays européens ont décidé d’expulser des diplomates russes dans le cadre des représailles sur l’affaire Skripal. Mais toujours la question : A qui profite le crime et qu’est-ce qui se cache derrière. L’expulsion montre également l’asservissement total des élites européennes aux ordres de Washington.


Plusieurs pays européens ont décidé d'expulser des diplomates russes dans le cadre des représailles sur l'affaire Skripal. Mais toujours la question : A qui profite le crime et qu'est-ce qui se cache derrière. L'expulsion montre également l'asservissement total des élites européennes aux ordres de Washington.

Les partisans de Trump, qui pensaient que leur Donald, allait faire régner la paix dans le monde, sont dans l’obligation de revoir leur paradigme de décision. Les Etats-Unis ont expulsé plus de 60 diplomates russes, soupçonnés d’être des agents de renseignement et ils ont été suivi par plusieurs pays Européens et le Canada. En plus de l’expulsion, les Etats-Unis également fait fermer le consulat de Russie situé à Seattle. Il faut noter qu’à ce jour, il n’y a aucune preuve que la Russie ait orchestré la tentative d’assassinat de Sergueï Skripal et il est toujours en vie.  C’est étrange de vouloir venger un mort alors qu’il est bien vivant…

Le chant en cœur des euro-atlantistes

Les pays européens, plutôt que modérer leur propension à lécher le cul des Yankees, montre un asservissement tellement intense que cela en devient attendrissant de voir des toutous qui obéissent à la moindre initiative euro-atlantiste de Trump tout en lui jetant la pierre sur d’autres sujets. Parmi les pays Européens, on a :

  • L’Allemagne (4 diplomates expulsés)
  • La France (4 diplomates expulsés)
  • L’Italie (2 diplomates expulsés)
  • Le Danemark (2 diplomates expulsés)
  • La Pologne (4 diplomates expulsés)
  • Les Pays-Bas (2 diplomates expulsés)
  • La Lituanie (3 diplomates expulsés)
  • L’Estonie (1 diplomates expulsés)
  • La Lettonie (1 diplomate et 1 employé d’une compagne aérienne expulsés)
  • La République Tchèque (3 diplomates expulsés)
  • Le Canada (4 diplomates expulsés)
  • La Roumanie (1 diplomate expulsé)
  • La Croatie (1 diplomates expulsé)
  • La Finlande (1 diplomates expulsé)
  • L’Ukraine (13 diplomates expulsés)

Le point commun entre tous ces pays est qu’ils sont des alliés forts de l’alliance euro-atlantiste et la décision du Donald montre qu’il s’est totalement aligné avec la position de sa rivale Clinton. En fait, sous une présidence hypothétique sous Clinton, on pense que Hillary n’aurait pas réagit aussi vivement. Cela montre que Trump n’est plus qu’une marionnette qui se fait valdinguer de droite à gauche selon les groupes d’intérêts qui l’approchent. Les Etats-Unis n’ont jamais été aussi agressifs et on sent qu’il y a des entités dans les coulisses qui veulent absolument la guerre, car la guerre est toujours bonne pour les affaires par les temps de marasme économique.

La dernière fois qu’on a assisté à une telle expulsion massive de diplomates russes en Europe était pendant la Seconde guerre mondiale lorsque les forces nazis avaient pris le contrôle de la plupart des consulats dans les pays occupés.  Et évidemment, la Russie va également réagir comme le témoigne l’ambassadeur russe à Londres qui a déclaré que tout action entraîne une réaction de force égale.

Les capacités d’espionnage de la Russie

Mais est-ce que ces expulsions massives pénalisent-elles les capacités d’espionnage de la Russie ? Il y a aura sans doute un impact, mais ce sera l’Occident qui sera le plus perdant dans l’histoire sur le long terme, car il est plus facile d’espionner l’Europe que la Russie. Si on considère que la Russie est derrière l’attaque contre Skripal, elle s’attendait sans doute à une réaction en face, mais pas de cette ampleur. Mais si la Russie répond à la bergère en foutant dehors des dizaines de diplomates européens de la Russie, alors l’Occident va se retrouver en mauvaise position.

Les pays européens sont beaucoup plus ouvert avec des capacités de contre-espionnage beaucoup plus moindres. La Lettonie n’est pas connu pour son service de chasse aux espions. Si ses diplomates sont expulsés de Russie, l’Occident saura encore moins ce qui se passe avec la Russie et cela annihile totalement toute tentative de rapprochement. De plus, ces diplomates russes sont expulsés, car on les accuse d’être des agents de renseignement, mais on sait que ce sont des coupes-circuits et que les vrais agents de renseignement sont beaucoup plus discrets en n’ayant aucun lien avec l’ambassade russe. Même sans ces diplomates russes, la Russie aura toujours ses yeux dans les pays qui lui sont hostiles tandis que pour les occidentaux, leurs ambassades en Russie sont leur principal point de renseignement.

La Russie a été déjà été isolé dans le passé et dans cette affaire, les pays européens et Washington ont montré une alliance plutôt forte. Mais il faudra attendre si cette alliance va se maintenir sur le long terme ou se fracasser à la moindre broutille. En plus des entités va-t-en guerre contre la Russie, il ne serait pas étonnant que l’affaire Skripal et ces expulsions soient une tentative pour saboter le projet Nord Stream 2 qui est un projet de gazoduc russe qui passe à travers toute l’Europe pour doubler les capacités actuelles. Les Etats-Unis sont furieusement contre ce projet. Les Britanniques doivent également se frotter les mains, car Theresa May, qui est là pour saboter le Brexit, renforce sa position avec l’affaire Skripal.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur web depuis 2009 et blogueur dans la vulgarisation scientifique.

Depuis plusieurs années, la science est attaquée de tous les cotés. Les vaccins, les pesticides, les OGM, mais également sur le plan de la politique. Marre d'entendre des âneries sur les médias de masse, j'ai décidé de lancer ce blog pour critiquer tous ces attaques incessantes sur la science. Je parle de l'agriculture comme des lois liberticides ou des pseudosciences.

Je ne prétend pas être un expert dans les domaines et considérez plutôt mes articles comme une opinion éclairée, mais personnelle sur des sujets qui sont souvent assombris par les marchands de peur et la pseudoscience. Mon ton peut être cassant et tranchant, car cette plume canalise une colère souvent justifiée.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *