Chine : Création d’une population génétiquement obéissante via le Social Credit Score ?

En Chine, vous avez le concept de Social Credit Score qui permet de noter les bons et les mauvais citoyens, mais est-ce que c’est suffisant pour créer une population génétiquement obéissante.


En Chine, vous avez le concept de Social Credit Score qui permet de noter les bons et les mauvais citoyens, mais est-ce que c'est suffisant pour créer une population génétiquement obéissante.

Dans un article, Rick Falkvinge estime que la Chine crée une population génétiquement obéissante en utilisant le Social Credit Score. J’en avais déjà parlé dès 2015 et cette notation des citoyens est désormais totalement implantée. Il est hallucinant de voir que 3 ans après, il y a encore peu de personnes qui savent que la Chine ait implanté cette saloperie. Pour résumer, le Social Credit Score :

  • Vous donne des points selon votre comportement
  • Si vous achetez des choses utiles, vous êtes un bon citoyen
  • Si vous achetez une console de jeu, vous êtes un mauvais citoyen (parce que vous gaspillez de l’argent)
  • Vous êtes également noté selon vos opinions politiques
  • Vous êtes noté par rapport à vos fréquentations

La tactique chinoise est d’une efficacité délicieuse, car ce n’est pas seulement des points que vous accumulez parce qu’il y a des avantages qui l’accompagnent. Si vous êtes très bien noté, alors vous avez facilement un crédit ou un poste bien peinard. Et ne croyez pas que les chinois sont horrifiés par le Social Credit Score, car ils l’adorent, car il leur suffit de plaire au gouvernement pour avoir une vie heureuse. Mais l’inverse est également vrai. Par exemple, si vous avez un mauvais citoyen, alors on peut vous interdire de prendre les transports aériens et ferroviaires pendant un an.

Ce système de notation n’est ni tyrannique, ni dystopique, car c’est le seul moyen de contrôler une population de 1,5 milliards de personnes. En sachant qu’il y a d’autres pays qui envisagent de mettre en place ce système. Mais est-ce que c’est efficace ? Oui, c’est très efficace et cela permet de supprimer la dissidence. Car comme vous êtes noté selon vos fréquentations, alors vous évitez instinctivement ceux qui sont opposé au pouvoir en place, car cela vous donnerait une mauvaise note. Mais Rick Falkwinge pense que cela permet de créer une population qui est sélectionnée génétiquement pour être obéissante. Mais est-ce que c’est possible ? Est-ce que votre obéissance se transmet à vos enfants ? Et bien non, je n’ai trouvé aucune étude qui associe précisément l’obéissance à des facteurs (même s’il y a des corrélations).

Mais ce qui est certain est que les croyances politiques peuvent avoir une origine génétique. La plupart des études ont utilisé l’exemple des jumeaux, on les sépare pour les mettre dans des environnements différents et on voit si leur comportement change. Mais le problème est que l’échantillon est seulement 2 personnes. Mais une étude qui a comparé les croyances politiques de parents et de frères et soeurs ainsi que de faux jumeaux et il s’avère que les croyances politiques et les attitudes sociales sont encore plus influencé par la génétique. De ce fait, la Chine pourrait créer une population obéissante, mais ce ne sera pas grâce à la génétique. Mais si les parents convainquent leurs enfants  que l’obéissance est un facteur de réussite social,  alors vous n’avez même pas besoin de la génétique, car la belle carotte suffira.

Mais encore une fois,  je ne vois pas de comportement tyrannique avec le Social Credit Score d’un point de vue logique, car vous ne pouvez pas contrôler une telle masse de population avec des outils  traditionnels. Notons qu’en Inde, le système Aadhaar impose également une identité centralisée combinant leurs données biométriques et démographiques. De là à créer un système de notes pour récompenser les bons et les méchants, il n’y a qu’un pas.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne : 4,00 sur 5)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur web depuis 2009 et blogueur dans la vulgarisation scientifique.

Depuis plusieurs années, la science est attaquée de tous les cotés. Les vaccins, les pesticides, les OGM, mais également sur le plan de la politique. Marre d'entendre des âneries sur les médias de masse, j'ai décidé de lancer ce blog pour critiquer tous ces attaques incessantes sur la science. Je parle de l'agriculture comme des lois liberticides ou des pseudosciences.

Je ne prétend pas être un expert dans les domaines et considérez plutôt mes articles comme une opinion éclairée, mais personnelle sur des sujets qui sont souvent assombris par les marchands de peur et la pseudoscience. Mon ton peut être cassant et tranchant, car cette plume canalise une colère souvent justifiée.

Pour me contacter personnellement :

1 réponse

  1. ali dit :

    C’est “chute libre” de black mirror

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *