Espagne : Les lois anti-haine et contre le terrorisme censure les artistes

C’est une rengaine qu’on connait. Dans l’ineptie mentale qui les caractérisent, les gouvernements votent des lois anti-haine et contre la propagande terrorisme, mais qui vont surtout censurer la liberté d’expression. L’Espagne est l’une des championnes, car plusieurs artistes ont été emprisonné parce qu’ils faisaient leur travail.


C'est une rengaine qu'on connait. Dans l'ineptie mentale qui les caractérisent, les gouvernements votent des lois anti-haine et contre la propagande terrorisme, mais qui vont surtout censurer la liberté d'expression. L'Espagne est l'une des champagnes, car plusieurs artistes ont été emprisonné parce qu'ils faisaient leur travail.

L’Espagne est l’un des pays en Europe qui possède les pires lois liberticides. On a également l’Angleterre et la France. Le point commun est que les gouvernements vont voter des lois de manière précipitée et que le concept de parodie et de création artistique est assimilée à de la censure. Ceux qui parlent des sujets sensibles sur Youtube hocheront la tête en soupirant tristement.

Depuis 2000, l’Espagne interdit de glorifier la haine et le terrorisme sous toutes ses formes. Et c’est une bonne chose, mais si vous ne savez pas différencier une propagande faite par des groupes terroristes et des artistes qui s’expriment, alors vous devriez  la fermer. Ainsi, Amnesty International a publié un rapport intitulé Tweet… if you dare (Tweetez… si vous osez) pointe les nombreux abus commis par le gouvernement espagnol :

Mais qu’on ne jette pas la pierre de la dictature à l’Espagne, car la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni ont également des lois similaires ou planifient d’en voter à l’avenir. Désormais, l’humour est interdit, la parodie est interdite, la musique est interdite, parler d’événements sensibles avec légèreté est interdit. Revêtez votre costume gris et pointez à l’usine et fermez votre gueule, c’est le nouveau concept de la démocratie dans la lumière européenne. C’est un triste bilan de la situation pour Europa.

Source : Columbia Journalism Review

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef, webmestre et blogueur, précaire comme tout blogueur qui se respecte.

Pour me contacter personnellement :

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier des