Taxez les blogueurs plutôt que de les censurer

Pourquoi prendre la peine de censurer des blogs alors qu’on peut les décapiter par une taxe complètement stupide. L’exemple en Tanzanie où si vous bloguez, ça vous coutera 900 dollars par an.


1195798 / Pixabay

La Tanzanie a voté une nouvelle loi sur la régulation des communications et des contenus en ligne et on peut halluciner face à certains critères. Ainsi, un article dans Global Voices rapporte que si un blogueur veut lancer un blog ou un site personnel ou que ce soit en ligne, alors il devra obtenir une autorisation officielle de la part de l’Autorité des Télécommunications. En plus de la licence, il y a également un abonnement à payer et le tout revient environ à 900 dollars par an.

Dans ce pays, les blogs sont encore assez prédominants et ils sont une bonne source alternative aux médias de masse qui sont souvent corrompus ou totalement à la botte du pouvoir. Et on connait la censure sur les blogs dans de nombreux pays, mais c’est la première fois qu’un gouvernement ose taxer un de ces citoyens pour exercer sa liberté d’expression. Comme les voix citoyennes sont de plus en plus nombreuses et dissonantes par rapport à la pensée dominante de certains gouvernements, une taxe est idéale pour supprimer toute velléité d’expression. Et le salaire mensuel moyen en Tanzanie est d’environ 150 dollars par mois et donc, le blogueur doit payer l’équivalent de 6 mois de salaire pour pouvoir créer un blog à la con. Une telle stupidité laisse rêveur.

Plutôt que taxer les blogueurs, c’est le contraire qu’il faut faire. Aujourd’hui, la totalité des subventions de la presse vont dans des médias appartenant à des milliardaires et des partis politiques et donc, il faut que ces médias ne bénéficient plus d’un seul centime et que ce fric doit être alloué aux blogueurs et aux citoyens qui s’expriment en ligne, car à la base, ces putains de subvention étaient pour créer une diversité d’opinions. La Tanzanie nous montre un exemple extrême de la mentalité des gouvernements actuels, mais la plupart des pays ont cette mentalité en donnant la part belle aux médias qui vont répéter leur propagande comme un perroquet et en dénigrant systématiquement les blogueurs et les médias citoyens. En plus de payer une taxe qui est simplement de l’extorsion, les blogueurs ne devront pas propager des contenus de haine, des Fake News et des informations “source de malaise”. C’est sûr que quand un blogueur révèle un détournement de fond massif par un gouvernement, il y a du malaise dans l’air.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur web depuis 2009 et blogueur dans la vulgarisation scientifique.

Depuis plusieurs années, la science est attaquée de tous les cotés. Les vaccins, les pesticides, les OGM, mais également sur le plan de la politique. Marre d'entendre des âneries sur les médias de masse, j'ai décidé de lancer ce blog pour critiquer tous ces attaques incessantes sur la science. Je parle de l'agriculture comme des lois liberticides ou des pseudosciences.

Je ne prétend pas être un expert dans les domaines et considérez plutôt mes articles comme une opinion éclairée, mais personnelle sur des sujets qui sont souvent assombris par les marchands de peur et la pseudoscience. Mon ton peut être cassant et tranchant, car cette plume canalise une colère souvent justifiée.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *