Telford : Pédophilie et viol sur des femmes anglaises par des pakistanais

Dans la ville anglaise de Telford, des rapports estiment qu’il y a eu des cas importants de pédophilie et de viols commis sur des femmes anglaises blanches par des pakistanais. Certains médias parlent de 1 000 femmes violées dans une période de 40 ans, mais l’affaire prend une autre tournure, car la fachosphère estime que les médias dominants et les politiciens ont étouffé cette affaire par peur d’être taxé de racisme et d’amalgame. Comme d’habitude avec ce genre d’affaires, c’est plus subtil et la chronologie de la narration joue un rôle crucial.


Dans la ville anglaise de Telford, des rapports estiment qu'il y a des cas importants de pédophilie et de viols commis sur des femmes anglaises blanches par des pakistanais. Certains médias parlent de 1 000 femmes violées dans une période de 30 ans, mais l'affaire prend une autre tournure, car la fachosphère estime que les médias dominants et les politiciens ont étouffé cette affaire par peur d'être taxé de racisme et d'amalgame. Comme d'habitude avec ce genre d'affaires, c'est plus subtil et la chronologie de la narration joue un rôle crucial.

Depuis le début du mois de mars 2018, certains médias anglais ont commencé à parler d’un scandale de pédophilies et de viols successifs dans la ville anglaise de Telford. Selon des tabloids britanniques, plus de 1 000 femmes anglaises blanches auraient été violées par des pakistanais. Ces viols datent des années 1980 et ils auraient duré plus de 40 ans à cause du silence des conseillers de Telford et des échecs de la police pour les arrêter.

En France, la fachosphère s’est emparé de l’affaire avec des sites comme Fdesouche ou Valeurs actuelles. L’angle pris par la fachosphère est que les médias français n’ont pas parlé de l’affaire, car ils avaient peur des stéréotypes entre les victimes (des femmes blanches) et des agresseurs (des pakistanais). Toutefois, le principal problème est que cette affaire date des années 1980 pour s’étaler jusqu’à aujourd’hui et contrairement aux prétentions de ces sites, quelques médias en ont bien parlé. France Culture propose un article assez complet, mais on a également le Guardian ou la BBC.

L’article du Guardian est le plus intéressant, car contrairement à ce qu’on pense, les violeurs n’ont pas violé 1 000 femmes blanches pendant 40 ans, car le fait est que dès 2013, plusieurs hommes ont été arrêté et condamné à 49 ans de prison pour des viols. Il est vrai que les travailleurs sociaux et les conseillers municipaux à Telford ont négligé les accusations sous le prétexte que les jeunes femmes étaient simplement des prostitués et que leurs accusations n’avaient aucun fondement.

Concernant le chiffre de 1 000 femmes violées, la seule source qu’on a vient de la professeure Liz Kelly de l’unité des abus sur les femmes et les enfants du London Metropolitan University qui a calculé ces chiffres en travaillant pour le journal Sunday Mirror. Quand on lit l’article du Sunday Mirror, à aucun moment, il ne fournit les méthodes pour compter les victimes. Ils ont étudié les victimes pendant les 40 ans et ils ont en fait une extrapolation sur le nombre de victimes qui n’ont pas encore dénoncé leurs viols. Très problématique pour avoir un nombre exact des victimes.

On a également accusé les médias français de cacher l’origine des violeurs en les considérant simplement comme des asiatiques. Mais pourtant, dans l’enquête du Sunday Mirror, les journalistes utilisent systématiquement le terme asiatique.

Et FdSouche vient nous dire que c’est une appellation typiquement britannique pour désigner les pakistanais. C’est du bullshit, parce que le Guardian utilise très bien le terme de pakistanais. La fachosphère a totalement modifié les termes de l’enquête de base pour défendre leurs convictions de merde. Tu parles d’un éveil de la conscience. Et quand vous regardez la page Wikipédia sur l’affaire, on voit clairement des péquenots fachos qui ont écrit l’article avec du bave sortant de la bouche tellement c’est biaisé. Mais la page anglaise de Wikipedia raconte une autre histoire en estimant qu’il y a eu 100 victimes et que la période concerne 2007 à 2009. Mais l’affaire actuelle englobe aussi cette histoire de 100 victimes.

La police de Telford reconnait qu’il y a eu des négligences, mais elle nie le chiffre des 1 000 victimes. De plus, la fachosphère, avec son matraquage médiatique, nous incite à penser que ces 1 000 viols ont été commis il y a une semaine par le même groupe, mais il faut le regarder sur le contexte de 4 décennies. Shrophire, un média local, rapporte les déclarations d’un responsable municipal sur le nombre de victimes. Geraldine McKelvie, l’une des journalistes derrière l’enquête du Mirror, a rétropédalé à la vitesse de la lumière en estimant que c’est une estimation sur 40 ans et qu’il fallait aussi compter les victimes asiatiques. Tiens, voilà une information passée sous silence par la fachosphère. Il y aurait également des indiennes et des pakistanaises parmi les victimes ?

Actuellement, les autorités britanniques déterminent s’il faut une enquête indépendante, car les autorités municipales ne sont pas dignes de confiance. Notons que cet appel a été lancé par des politiciens conservateurs. Le plus hilarant est que la fachosphère semble s’émouvoir qu’on néglige les victimes parce qu’elles sont des femmes blanches et donc, qu’ils sont aussi les défenseurs du féminisme. Intéressant, mais j’attend de voir la dénonciation de ces médias d’extrême-droite sur l’affaire Asifa qui a été violé et battue à mort pendant une semaine dans un temple indien par des hindous.

Dans cette affaire, les policiers ont été les violeurs et les autorités ont également tenté d’étouffer l’affaire. Est-ce que seules les femmes blanches ont le droit aux Bayards en herbe des médias d’extrême-droit et qu’on s’en fout des filles musulmanes ? Et l’Angleterre a connu beaucoup de scandales de pédophilie, mais celui-ci semble plus important pour la fachosphère, car cela permet d’attaquer les basanés. Pour moi, il y a clairement une manipulation que ce soit sur les chiffres, mais également sur la narration du Mirror. Et ce qui est intéressant est que les médias d’extrême-droite français ont repris les mêmes termes sans essayer de vérifier pour avoir une vision plus globale de l’affaire. C’est d’abord une bataille politique en Angleterre plutôt qu’un simple cas de fait divers.

Pendant mes recherches, je suis tombé sur des dizaines de cas de viols en Angleterre dans un concept qu’on appelle le Child Grooming. Ce serait une technique, utilisée par les violeurs, pour s’approcher des victimes pour les mettre en confiance afin d’avoir des relations sexuelles. Au fil du temps, le Child Grooming devient une relation de domination avec parfois la coopération des parents. Ainsi, the Independant révèle une autre affaire de viols sur 700 femmes dans une affaire datant de 2014 à Newcastle. Les violeurs étaient un groupe hétéroclite, car il y avait des indiens, des pakistanais, des albanais, des iraniens, des kurdes, des irakiens et des personnes de l’Europe de l’est. En 2013, un rapport soulignait le Child Groomming sur plus de 35 femmes musulmanes en ajoutant que cette pratique est très banalisée en Angleterre. On a également le scandale de viols de la ville de Rotherham sur plus de 1500 femmes violées dans la pratique du Child Grooming. Et cet article de BBC montre que la pédophilie semble être un sport national en Angleterre quel que soit le groupe ethnique des victimes et des violeurs. Donc, en résumé :

  • Dans l’affaire de Telford, le nombre de 1 000 victimes est faux puisque c’est une extrapolation
  • Les viols se sont succédés sur 40 ans et ils ont été commis par des assaillants différents. La fachosphère les a rassemblé sous une même bannière pour avoir plus d’impact dans leur matraquage.
  • L’origine pakistanaise et indienne semble être le point commun de nombreuses agressions (sur ce point, les médias français peuvent être blâmé même si les médias anglais ont également utilisé le terme d’asiatique au lieu d’être plus précis)
  • L’abus d’enfants est très fréquent en Angleterre à cause des échecs répétés de la police et du gouvernement
  • Il est évident quand on voit toutes ces affaires dans ces nombreuses villes que le multi-culturalisme est un échec

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne : 2,33 sur 5)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur web depuis 2009 et blogueur dans la vulgarisation scientifique.

Depuis plusieurs années, la science est attaquée de tous les cotés. Les vaccins, les pesticides, les OGM, mais également sur le plan de la politique. Marre d'entendre des âneries sur les médias de masse, j'ai décidé de lancer ce blog pour critiquer tous ces attaques incessantes sur la science. Je parle de l'agriculture comme des lois liberticides ou des pseudosciences.

Je ne prétend pas être un expert dans les domaines et considérez plutôt mes articles comme une opinion éclairée, mais personnelle sur des sujets qui sont souvent assombris par les marchands de peur et la pseudoscience. Mon ton peut être cassant et tranchant, car cette plume canalise une colère souvent justifiée.

Pour me contacter personnellement :

4
Poster un Commentaire

avatar
3 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
JulienEbeneMarjorie Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Marjorie
Invité
Marjorie

Moi, j’ai lu que toute cette histoire était un Fake, monté de toutes pièces par les fachos. On sait aujourd’hui que les viols à Cologne était un Fake de A à Z ! Et vous avez raison de pointer toutes les contradictions sur la version des faits.

Julien
Invité
Julien

Ah oui ? Et tu as lu ça où je te prie ?

Ebene
Invité
Ebene

Incroyable de lire de tels commentaires. « Fachos » car on dénonce les viols à Cologne? Ou en Angleterre ? Fake ? Non mais on rêve. La parole est donnée aux vilaines. Pauvre Marjorie … qui souhaite de toi??? Je comprends que tu attends après les violeurs , cela te permet un contact masculin? Le multicularisme est un échec, ces gens n’ont pas les mêmes valeurs que nous. Mais de toute évidence vous partagez déjà les leurs.

Julien
Invité
Julien

Un article honteux. L’Europe reconnaitra les siens.