Catégorie : Renseignement et espionnage

Le renseignement et l’espionnage n’ont jamais été aussi public de nos jours. Les tensions géopolitiques exacerbent les relations entre les différents pays. Dans cette catégorie, je vous propose de l’ actualité sur le monde du renseignement.

Hans-Georg Maassen 0

Le patron du renseignement allemand avertit sur les investissements chinois dans les firmes technologiques de pointe en Allemagne

Ils sont mignons les allemands. Ils n’ont pas hésité à privatiser et à humilier la Grèce, mais quand la Chine fait la même chose avec leurs industries de pointe, Hans-Georg Maassen, patron du renseignement allemand (Bfd) estime que l’Europe doit adopter des mesures protectionnistes contre la Chine.

Bernard Collaery 0

L’Australie continue de détenir le lanceur d’alerte “Witness K” qui avait révélé l’espionnage dans une négociation pétrolière

Malgré l’appel de plusieurs associations, l’Australie continue de détenir Witness K, un lanceur d’alerte pour le service de renseignement australien, qui avait révélé l’espionnage de l’Australie concernant une négociation d’un traité sur le pétrole avec le Timor Oriental.

La Suède vient d'offrir la citoyenneté à Ahmadreza Djalali, un professeur de médecine des catastrophes, qui est accusé par l'Iran d'être un espion du Mossad et qu'il a aidé Israel à assassiner plusieurs scientifiques en charge du programme nucléaire. Mais c'est une accusation qui est farfelue sur de nombreux points. 0

La Suède offre la citoyenneté à Ahmadreza Djalali, accusé d’espionnage pour le Mossad par l’Iran

La Suède vient d’offrir la citoyenneté à Ahmadreza Djalali, un professeur de médecine des catastrophes, qui est accusé par l’Iran d’être un espion du Mossad et qu’il a aidé Israel à assassiner plusieurs scientifiques en charge du programme nucléaire. Mais c’est une accusation qui est farfelue sur de nombreux points.

La paranoïa des iraniens est tellement intense sur l'espionnage par des puissances étrangères qu'Hassan Firuzabadi, un ancien chef des forces armées iraniennes, n'hésite pas à dire que des espions étrangers ont utilisé des lézards comme des caméléons pour découvrir les ambitions nucléaires du pays. 0

Un officiel iranien estime que l’Occident a utilisé des lézards pour espionner son programme nucléaire

La paranoïa des iraniens est tellement intense sur l’espionnage par des puissances étrangères qu’Hassan Firuzabadi, un ancien chef des forces armées iraniennes, n’hésite pas à dire que des espions étrangers ont utilisé des lézards comme des caméléons pour découvrir les ambitions nucléaires du pays.