La Chine aurait piraté les ordinateurs de l’Union Africaine

Selon le média Le Monde Afrique, la Chine aurait piraté les ordinateurs de l’Union Africaine dans son siège à Addis-Abeba en Ethiopie. Malheureusement, c’est une information à prendre avec une extrême précaution vu la perte d’influence de la France en Afrique.


Selon le média Le Monde Afrique, la Chine aurait piraté les ordinateurs de l'Union Africaine dans son siège à Addis-Abeba en Ethiopie. Malheureusement, c'est une information à prendre avec une extrême précaution vu la perte d'influence de la France en Afrique.

Selon le média Le Monde Afrique, la Chine aurait piraté les ordinateurs de l’Union Africaine dans son siège social qui se trouve à Addis Abeba en Ethiopie. Ce gigantesque immeuble était un cadeau de la Chine pour une valeur de 200 millions de dollars. La Chine aurait également fourni les ordinateurs dans le bâtiment et ces ordinateurs communiquaient secrètement avec des serveurs situés en Chine. Ces communications secrètes avaient eu lieu de minuit à 2 heures du matin chaque jour et cet espionnage a existé depuis 2012, soit plus 6 ans.

Le staff de l’Union Africain a été averti de la brèche informatique dès janvier 2017, mais l’ organisation n’a fait aucune annonce publique. Cependant, le staff a remplacé tous les ordinateurs fournis par les Chinois et elle les a remplacé par un équipement plus propre et l’Union Africaine a également mis en place un chiffrement sur ces fichiers. Dans le même temps, l’Union  Africaine a mis fin à un contrat avec Ethio Telecom, un telco éthiopien qui utilise du matériel chinois.

Cette révélation est assez étrange, car Le Monde Afrique ne fournit pas de preuves tangibles en estimant simplement qu’elle a eu accès aux documents qui montre l’intrusion. Depuis 20 ans, la France a perdu sa place en Afrique au profit de la Chine. Les chinois n’ont jamais colonisé l’Afrique et eux, ils donnent gratuitement un batiment de 200 millions de dollars alors que la France va donner quelques milliers d’euros en grande pompe. Notons que les chinois veulent les ressources naturelles de l’Afrique, mais au moins, ils sont réglos contrairement à la FrancAfrique. Ce n’est pas la première fois que le Monde Afrique tombe dans le piège de la propagande puisque quand on appartient à des groupes économiques qui ont de puissants intérêts en Afrique, alors on n’aime pas une concurrence qui est 1000 fois plus puissantes.

Mais même si l’affaire est vraie, alors on se dit que l’Union Africaine estime que c’est un bon compromis et même de bonne guerre puisqu’elle n’a jamais révélé l’intrusion.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef, webmestre et blogueur, précaire comme tout blogueur qui se respecte.

Pour me contacter personnellement :

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier des